___________________________________________

Dernières créations

___________________________________________

"Selva"

 

"Selva" est réalisée en loupe de chêne, dans une seule pièce de bois.
Elle célèbre vitalité et vulnérabilité, dualité des espaces naturels vierges.

 

Née d'une spirale qui s’élargit, se tord dans l'espace, elle cherche la pulsation.
Symbole de vie, elle s'inspire de la forme d’un cœur.

Telle une parure, un ruban/liane l’entoure et la relie au monde extérieur.
Erodé de cratères, ce ruban symbolise les attaques auxquelles elle résiste.

Elle cicatrise ses blessures dans la lumière des inclusions de métal, afin de battre et se battre.

 

Elle veut provoquer des sentiments contradictoires de force et de fragilité et, allégorie du cœur humain, insuffler une force d'amour dans l’âme des hommes.

Elle suggère la volonté de vivre et de préserver l’essence de vie, l'espoir que représente l'infini des richesses naturelles.

Elle est la forêt primaire, berceau immuable de la vie toujours renouvelée.

___________________________________________

"Résonnance"

L'oeuvre réalisée en septembre 2013

Réalisation de deux piliers échancrés en arc de cercle encadrant un disque bombé et percé.
hauteur 200 cm - largeur 170 cm - épaisseur 10 cm

 

Le disque est percé en son centre et des ondes concentriques sont sculptées à  sa surface. Ces ondes continuent en résonance dans les piliers. Dans ces piliers, sont aussi sculptés un rayonnement sécant aux ondes de résonance. Les finitions des surfaces sont brutes, les arêtes adoucies à la brosse métallique qui révèle la veine du bois en relief. Les piliers sont noircis au feu , le disque laissé dans sa couleur d'origine.
Le disque symbolise la lumière, l'eau, la vie, la croissance, dont la naissance ouvre et anime un espace primitif clos, le carré,  devenant ouvert à la vie. La vie résonne dans la matière "inerte" et l'anime.

___________________________________________

"Les Danaïtes enrubannées"

- "Groupe de Danaïtes enrubannées"  2012/2013 - Dimensions : de 15cm à 25 cm Initiée en 2011, cette production fait référence à "Dana", déesse du don et de la fécondité dans la mythologie celtique.  L

- "Groupe de Danaïtes enrubannées" 2012/2013 - Dimensions : de 15cm à 25 cm

Initiée en 2011, cette production fait référence à "Dana", déesse du don et de la fécondité dans la mythologie celtique.

Les Danaïtes sont les filles que je lui imagine. C'est une évolution importante de ma création d'œuvres apparentées aux graines, démarrée en 2002 avec les séries des "Caramboles".

Les trois pièces sont en ronce de bruyère.

___________________________________________

"Dana" ronce de bruyère polychrome

"DANA" -

Sculpture en ronce de bruyère, tournée et sculptée, polychromie aux pigments et à l'huile de lin. L x l x h : 25 x 25 x 40 cm

                    Dana dans la mythologie celtique irlandaise est la déesse primordiale des Tuatha Dé Danann, les « gens de la déesse Dana ».

                    Elle serait à l’origine de l'installation de son peuple en Irlande, alors qu'il vivait dans les quatre îles au nord du Monde. Son équivalent dans la mythologie celtique galloise est Dôn.

                    La signification du nom pourrait être « donateur », « bienfaiteur », ce qui en fait une déesse de la fertilité et de la prospérité. Chez les Celtes, la redistribution des richesses était la qualité première de la fonction royale.

                     Elle est la mère de toutes mes sculptures de la série des "Danaïtes"

 

             

__________________________________________

" Monde marin" making of et images

Ronce de bruyère - étain - h 22 cm

___________________________________________

"Hannibal et Coconut"

noyer , pigments, 16 cm

 

Elle est belle Coconut

il est cruel Hannibal

elle l'aime, il l'aime, ils sont loin,

et pourtant du même tronc.

__________________________________________

"Floraison" Noyer, sculpture, feu, h 200cm- 2011

 

 

Ces trois oeuvres prrovienent du même tronc de noyer refendu en 3 parties
Conçues pour vivre en extérieur ou en interieur

___________________________________________

___________________________________________

"l'amour a toujours raison"

        Oeuvre crée en 2010 pour la biennale des arts décoratif de Paris - chapelle de la Salpétrière


 

Matières : Noyer, pigments, luminaire

 

 

 

 Dimensions : H x L x P - 250 x 100x 50 cm

 

 

 

présentation:

 

  J'ai été séduit d'emblée par le challenge que représentait pour moi la biennale des arts décoratifs : amener l'objet utile à une expression artistique à part entière.
        J'ai pensé cette sculpture en "lumière", et cela en a renforcé l'idée, rendu l'âme encore plus palpable.

 La volonté présente dans cette œuvre est la représentation symbolique d’un instant subtil : le franchissement d’une limite, la conquête d’un état, une rencontre lumineuse...

Allégorie du chemin de vie, naissance à un nouvel espace, frontière franchie entre deux univers...

"l'Amour a toujours raison" est une ode à la vie, à la rencontre entre deux êtres, à la lumière qui jaillit et illumine le monde.

Paraphrasant Malraux, je dirai : l'avenir sera Amour ou ne sera pas.